A Tale of Love and Darkness, fable picturale prudente pour Natalie Portman

© Indiewire.com Plan rapproché sur le visage d’un homme. Amos a vieilli. Sa peau craquelée symbolise l’usure du temps. Il se balade des les rues de Jérusalem, lorsqu’il rencontre sa mère et son père, le tenant par la main. Des dizaines d’années plus tard, Amos est le narrateur, il relate son enfance, celle de 1945…