Les 10 perles intérieures des Francos

Il y a tout de même pire matin que ceux où l’on oublie le mauvais temps pour être réveillé en douceur avec le folk mélodieux d’Andréanne A. Malette, qui nous présente son titre Fou en guise d’amuse-bouche.

Une entrée en la matière plutôt agréable pour les Francos qui dévoilait au Club Soda sa programmation en salle, célébrant d’un même souffle les 30 ans du festival. Entre quelques glaces arborées de jupettes suspendues au plafond, où l’on décèle un écho à un événement dont les spectacles et l’ambiance estivale font la signature, les noms des artistes déferlent avec les différent.e.s lieux et les cinq catégories regroupant Les Grands spectacles, Les Nuits, Tendances, Tout en chanson et Chansons Intimes.

Une programmation qui donne une “image de la musique francophone dans toute sa diversité,” comme ne manque pas de le souligner le directeur de la programmation Laurent Saulnier. 50 shows en salle entre le 8 et le 17 juin: de quoi faire mais aussi de quoi perdre l’équilibre. Tour d’horizon des petites perles de cette édition 2018.

Son amour pour les loutres, son autodérision et ses reprises sur Instagram sont irrésistibles: la jeune révélation belge Angèle débarque à Montréal le 12 juin prochain, et on a déjà hâte de voir à l’oeuvre son peps décalé. Celui qui l’accompagne et qui nous a donné un avant-goût live au dévoilement n’est autre que le jeune et talentueux Hubert Lenoir, comme un cousin francophone éloigné d’Asaf Avidan de par son timbre de voix bien plus agréable à déguster en direct.

C’est aussi le passage du frère d’Angèle et véritable bête de scène déjà passée par la scène gratuite des Francos 2017 qu’on retiendra cette année: Roméo Elvis et son fidèle acolyte Le Motel reviennent fouler les planches du festival, asseyant une fois de plus la montée en flèche du rap belge de qualité.  Les rappeurs Joe Rocca (membre des Dead Obies) et Fouki les accompagneront dans la nuit du 9 juin.

N’ayons pas peur des mots: par une maturité insolente et une intensité qui s’affranchit des genres, son premier album peut déjà s’inscrire parmi les meilleurs et les plus solides de l’année. Le français débarqué de nulle part Eddy de Pretto sera des nôtres pour balancer les sons coup de poing de Cure.

Restons dans la lignée des valeurs sûres avec l’arrivée du Franco-Rwandais Gaël Faye, dont le slam frappe autant qu’il glisse et dont le premier roman Petit Pays – initialement titre de son album Pili Pili sur un croissant au beurre – a raflé pas moins d’une dizaine de prix en France.

Parlons mots, parlons bien: impossible de parler de slam sans évoquer la venue de Grand Corps Malade au Théâtre Maisonneuve, dont le talent n’est plus à prouver et dont le film Patients co-réalisé avec Mehdi Idir – inspiré de sa vie et de son handicap – a été l’une des très belles découvertes cinématographiques de l’année 2017.

Pour un bref retour dans les classiques, ceux qui se sont rués en salle pour assister à la projection de Brel, Fou de vivre au FIFA (Festival International du Film sur l’Art) plus tôt ce mois-ci verront l’hommage au grand Jacques Brel Symphonique comme un passage obligé des Francos.

N’oublions pas, dans le rayon des voix féminines, de découvrir la très fraîche (on évite à croquer?) Pomme qui nous arrive tout droit de France en première partie de Camille, qu’on connaissait bien avec le titre Ta douleur et qui revient avec son nouvel album Ouï. Sans oublier de mettre à l’agenda le concert de la révélation française aux airs de Véronique Sanson Juliette Armanet et le spectacle La Renarde: 14 femmes de toutes générations et disciplines sur scène pour rendre hommage à la chanteuse et compositrice québécoise Pauline Julien. Rien que ça.

Sans même parler de la flopée de concerts gratuits, il devrait déjà y avoir de quoi fredonner et se trémousser pour le mois de juin… 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s