Voyage à travers le cinéma français, de Bertrand Tavernier

#FNC #mini-critiques

Un film à ne pas rater pour les cinéphiles dont l’envie de raviver leur culture cinématographique est pressante: Voyage à travers le cinéma français.

Derrière et devant la caméra, le réalisateur, producteur, scénariste et acteur français Bertrand Tavernier est au coeur de ce documentaire présenté ce samedi au Festival du Nouveau Cinéma dans le cadre de l’évidente catégorie Histoire du Cinéma.

De Jacques Becker à Claude Sautet, en passant par Jean-Luc Godard et François Truffaut, Tavernier part de son expérience et prétexte une mise en scène de son propre interview pour en faire une vitrine sur le paysage du cinéma français, véritable hymne aux plus grands réalisateurs et acteurs de l’hexagone.

Enfant de la libération, Tavernier passe sa jeunesse entre les cinémathèques et les salles de cinéma de quartier. Tout en se perdant au coeur du cinéma français, le documentaire se révèle structuré. Chaque inspiration, metteur en scène mis en avant découle d’un choc visuel ou d’un lieu qui aura eu le mérite d’avoir participé à forger la culture cinématographique de Tavernier. Véritable bijou de mémoire et ode à l’histoire du cinéma, ce documentaire retrace une liste des incontournables du cinéma français, hissés au rang de classiques grâce au charisme d’acteurs comme Jean Gabin – ce “passeport pour comprendre le front populaire”, Jean-Paul Belmondo et Lino Ventura.

Jean-Pierre Melville sera celui qui initia Tavernier au métier de cinéaste en l’engageant en tant que stagiaire, avant que le jeune novice ne soit réellement baigné dans le milieu en devenant agent de presse. Les mots de Tavernier électrisent à chaque passage qu’il analyse, enrichi par chacune de ses anecdotes. Les nombreux extraits de films en noir et blanc rythment les interventions du cinéaste, passionné par l’univers qu’il dépeint.

maxresdefaultYouTube.com

Parmi les films qui auront marqué le parcours de Tavernier on retrouve Dernier atout, de Jacques Becker, La grande Illusion et Le crime de Monsieur Lange, de Jean Renoir, Un singe en hiver, d’Henri Verneuil.

Tout commence avec un jardin – celui dans lequel Tavernier filme nombre de scènes – et une première révélation cinématographique: Dernier atout, de Jacques Becker. Chez Becker, ce sont les personnages qui dictent le scénario et pas l’inverse, souligne Tavernier, qui décortique ses personnages et conclut qu’aucun d’eux n’est oisif. Deuxième grand choc cinématographique pour Tavernier, La grande illusion, de Jean Renoir. La scène de la Marseillaise avec Jean Gabin allait marquer le narrateur à jamais, qui retrouve dans ce passage une puissance incomparable pour le jeune adolescent de l’occupation qu’il a été.

A propos de Renoir – qui se rapproche étroitement du régime de Vichy – Gabin dira à Tavernier: “Renoir, comme metteur en scène, un génie. Comme homme, une pute.” Tavernier, qui s’est longtemps entretenu avec l’acteur, explique que Gabin dirige le réalisateur et pas l’inverse. De nombreux chefs-d’œuvre défilent dans l’univers de Tavernier, bercés par sa voix mélodieuse et claire, en passant par les films de Marcel Carné, critiqué par Prévert et Jeanson, mais travailleur acharné qui enfanta Les enfants du Paradis et Le jour se lève.

Rebondissant sur un événement de sa biographie sans jamais se réapproprier l’exclusivité de la caméra, Tavernier partage sa cinéphilie telle une offrande au public, celle d’un héritage. Le cinéaste fonde avec Yves Martin et Bernard Martinand le ciné-club Nickelodéon, à travers lequel le groupe abolit notamment la légende urbaine affirmant que les cinéphiles ne s’intéressent pas à la politique. De la profondeur de champ de Renoir à l’art du champ/contre- champ rencontré chez Melville, Tavernier est passé maître dans l’art de vulgariser les techniques cinématographiques et de redonner goût au cinéma français.


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s